Antonio de Felipe

(Valence, 1965)

Dès son plus jeune âge, ses intérêts artistiques l’ont amené à étudier et à obtenir un diplôme en beaux-arts à Valence. Parallèlement à ses études, il travaille en tant que créatif dans une agence de publicité, Ce fait marquera sans doute son style pictural à l’avenir.

Parler de Pop-Art dans notre pays est synonyme de celui de Antonio de Felipe. Il est sans aucun doute l’artiste le plus pertinent de la scène « pop » espagnole actuelle.

Il se rend régulièrement à l’hôtel Estela. Grâce à sa relation amicale avec l’hôtel, il a peint et décoré en 2014 le bâtiment de l’hôtel. ch. 116 Hommage à Audrey Hepburn. La même année, l’hôtel a accueilli une exposition de l’artiste.

En savoir plus

L’artiste Le valencien introduit un goût pour l’esthétique raffinée, mêlé à un langage subtilement ironique. Il en résulte des œuvres d’une grande beauté plastique où l’on retrouve des clins d’œil aux artistes pop américains, avec une composante publicitaire et cinématographique décontextualisée qui confère à l’œuvre un langage intéressant qui capte l’attention de l’observateur, qui se sent « obligé » de démêler et d’interpréter ce monde iconographique.

Logotypes, Cinemaspop o Popsportentre autres, sont quelques-unes des séries ou collections du créateur valencien qui, malgré son jeune âge, a accumulé une carrière artistique de plusieurs décennies, démontrant constamment que le Pop-Art est toujours en vogue.

De nombreuses collections publiques et privées importantes possèdent des œuvres de l’artiste, telles que le Museo Nacional de Arte Reina Sofía (MNCARS), l’Instituto Valenciano de Arte Moderno (IVAM), la Sydney Besthoff Foundation à la Nouvelle-Orléans (États-Unis), la Carmen Thyssen-Bornemizsa Collection et la Kneip Collection au Luxembourg, entre autres.

Reservar